Epargne

Épargne des enfants : les parents ont des comptes à rendre

La majorité de enfants en France possèdent un livret A. Les grands-parents ont la possibilité d’y verser leurs primes, les parents inquiets peuvent anticiper les futures dépenses de leurs enfants. Alors que d’autres parents se servent de ces primes pour améliorer leur épargne.

A part de ce produit d’épargne vous avez d’autres solutions tels que le Plan d’épargne logement (PEL). Il s’agit d’un placement auquel, les mineurs peuvent accéder même s’il n’est pas assez riche, mais il permet d’avoir à disposition de l’argent plus vite que le livret A, mais rassurez-vous, votre enfant ne peut le récupérer.

Bien que sa prime ait été revue à la baisse le 1er février, elle demeure intéressant actuellement avec un taux bas et il peut obtenir à la fin un prêt à 2,7 % sur deux à quinze ans. « Pour l’instant, le taux de crédit n’est pas assez compétitif, mais il se peut que les taux des prêts immobiliers puissent augmenter prochainement » explique Mimouna Boutchich, responsable assurance-vie et épargne de bilan à La Banque postale. Pour ouvrir, un PEL ou un Livret A à son enfant, le parent doit se présenter.

PrécèdentSuivant
Louis
Co-créateur de HCMA.fr - Spécialisé en Banque et Bourse