Banque

Brexit : la Banque d’Angleterre affiche son inquiétude

En sortant de l’Union européenne, le Royaume Uni pourrait entrer dans la crise d’après le gouverneur de Banque d’Angleterre.

Cette mise en garde la Banque d’Angleterre pourrait avoir un impact sur le débat. Le gouverneur de la Banque d’Angleterre a indiqué que si le pays finissait par sortir de l’Union européenne à la suite du référendum prévu pour le 23 juin, la croissance pourrait subir un coup en baissant et l’inflation pourrait augmenter ».

L’Angleterre pourrait d’ailleurs passer par une récession technique, qui se traduirait par une chute du PIB a cours de deux années.

Alors que le référendum sur la sortie ou non de l’Union Européenne de l’Angleterre qui devrait être organisé dans plusieurs semaines, la Banque se veut convaincante. Le Brexit « représente un risque pour les prévisions de la Banque, a indiqué Mark Carney.

Il s’agit de discours angoissants d’autant plus que l’économie anglaise est déjà en recul. Raison pour laquelle, la Banque a diminué ses prévisions de croissance pour les trois années à venir.

Si le Brexit venait à se réaliser, l’Angleterre pourrait connaître une inflation basse et une inflation assez importante, alors que le chômage pourrait connaître une hausse, a lancé jeudi le gouverneur de la Banque d’Angleterre, Mark Carney – Niklas.

PrécèdentSuivant
Clement
Rédacteur sur HCMA.fr - Spécialisé en marchés financiers et en placements (immobilier, matières premières, etc.)