Economie

BUYER PERSONA OU PORTRAIT ROBOT D’UN ACHETEUR POTENTIEL

En marketing, au départ d’une stratégie de communication à visée commerciale, on doit déterminer la cible. Elle représente les gens qui sont susceptibles d’acheter le(s) produit(s). Pour cela, il y a des outils qui permettent de créer des profils types de buyer persona ou portraits fictifs types d’acheteurs potentiels.

Pourquoi déterminer sa cible potentielle ?

Pour une démarche efficace, il faut s’assurer de connaître ses prospects avant le parcours du tunnel de vente. Le webmarketing prône aujourd’hui des contenus personnalisés pour répondre aux problématiques spécifiques des prospects. Ne pas identifier sa cible risque d’engager des dépenses de communication inutiles et vaines. Le webmarketing emploie divers canaux et formats de communication : – réseaux sociaux, – site ou blog, – campagnes d’emailing/newsletter, – visuels (images, infographies), – textes, – sources audio (podcast), – vidéos. L’entreprise doit étudier les comportements de ses leads et recouper des informations statistiques : – quels réseaux sociaux emploient-ils ? – quand se connectent-ils, à quelle fréquence ? – quels sont leurs besoins ? – quels sont leurs goûts et centres d’intérêt ? – quels est leur budget moyen ? – quel est leur catégorie socioprofessionnelle ? – quel est leur âge et leur sexe ? – qu’est ce qui les touche le plus (argent, sécurité, nouveauté, confort) ? L’étude des commentaires, des statistiques des réseaux sociaux et du trafic de site amène déjà des éléments, mais insuffisants. Le buyer persona exemple est l’outil idéal pour identifier sa cible et adapter sa communication avant toute campagne d’acquisition de leads.

Comment créer un buyer persona?

Pour savoir comment créer les personas, il faut recueillir des informations à leur sujet via des questionnaires automatisés en respectant quelques règles élémentaires : – temps court de réponse (prévoir 10 minutes) pour ne pas décourager le prospect, – mettre des questions à choix multiples, – ne pas indiquer de question qui n’attendent qu’un oui/non en réponse. Des outils en ligne permettent de concevoir des fiches visuelles et pratiques de buyer persona, avec un avatar, des renseignements classés par pavés, voire des icônes. Selon l’outil vous pourrez : – poser un nombre limité de questions, – recueillir les statistiques, – travailler en mode collaboratif, – progresser en mode intuitif, – exporter les données, – personnaliser les catégories attribuées au persona. – être en version gratuite. Vous trouverez ce type d’outil avec les mots-clés « outil, buyer, persona », dans un moteur de recherche.
Précèdent