Immobilier

Crédit immobilier : le taux ne fait pas tout

La baisse considérable des taux des crédits immobiliers pourraient d’avantage réjouir les acquéreurs. Ceux-ci viennent de chuter en dessous de 2 % en moyenne. Une première depuis vingt ans. Philippe Taboret, directeur général adjoint du Conseil à l’accession et au financement en prêts immobiliers (Cafpi) a indiqué « Ces taux pourraient se retrouver à des niveaux impressionnants en avril ». Si les futurs acheteurs sont souvent concentrés sur les taux, ceux-ci ne remplissent pas toutes les attentes. Plusieurs notons importantes doivent être apprises avant d’aller discuter avec son banquier ou contacter un courtier, tout ça pour bénéficier de l’offre la plus attractive.

Souscrire grâce à la délégation d’assurance

L’une des choses les plus importantes, est l’assurance de l’emprunteur dans n’importe quel projet immobilier dont le taux peut atteindre environ 20% du coût total.

Plusieurs éléments sont demandés comme l’assurance décès, incapacité du travail, l’invalidité pour souscrire à un prêt immobilier simple, mais il est également possible de souscrire dans une autre institution via la délégation d’assurance.

Quand plusieurs banques offrent des contrats spéciaux, d’autres courtiers proposent des assurances adéquates et très avantageuses, surtout pour les jeunes, non-fumeur, et bien portants.

Et donc, un couple jeune se trouvant dans cette catégorie, peut obtenir un taux d’assurance tournant autour de 0,11 %, alors que les banques offrent des taux situés à 0,30 %.

PrécèdentSuivant
Clement
Rédacteur sur HCMA.fr - Spécialisé en marchés financiers et en placements (immobilier, matières premières, etc.)