Epargne

Epargne: la France occupe la sixième place d’après le calcul de l’OCDE

Une évaluation reposant sur les données statistiques de l’OCDE révèle qu’un français épargne environ 9 euros par jour, 37 centimes par seconde représentant une épargne annuelle de 3.279 euros. L’épargnant français seconde donc, l’épargne Australien, Suisse, ou encore allemand.

Alors que le suisse épargne 27,22 euros, l’épargnant norvégien ne met que 11,30 euros de côté et le Suédois 15,76 euros, l’Allemand 10,48 euros alors qu’en France, un épargnant ne place que 8,98 euros par jours en épargne.

Une performance qui amène la France à occuper la 6e place dans cette liste, réalisée par la société Expert Market grâce à des statistiques de l’OCDE datant de l’année 2015. Cette étude a été effectuée sur la base du taux d’épargne des foyers de plus de trente pays de l’OCDE qui ont un revenu annuel moyen dont l’estimation a été également faite par l’OCDE.

Bien que le revenu par année soit situé en dessous de celui touché par les ménages aux Pays-Bas, aux Etats-Unis ou encore en Angleterre, la France occupe la première place du classement grâce à la disposition des citoyens de ce pays à épargner de l’argent.

Il ya des pays qui occupent la dernière place du classement avec une épargne insignifiante par jour comme le Royaume-Uni où l’habitant ne met que 18 centimes de côté, la Grèce ne reverse que 10,67 euros par jour, en Irlande, un citoyen n’épargne que 45 centimes, alors qu’au Japon l’épargne par jour revient à 41 centimes.

Cependant ce classement réalisé par Expert Market et toujours basé sur des données statistiques de l’OCDE, montre que ces données n’ont qu’un caractère conceptuel de l’épargne des travailleurs de ces pays.

Faire la comparaison des taux d’épargne n’est pas une tâche facile, car les dispositifs fiscaux entre les pays ne sont pas les mêmes, il ya aussi, les systèmes de retraite et de sécurité sociale qui sont différents. Rappelons-nous du calcul du taux d’épargne annuel des foyers français en 2015 qui s’est fixé à 8,89% d’après les calculs de l’OCDE, alors que d’après le calcul de l’INSEE, ce résultat s’est ressorti à 14,50%.

PrécèdentSuivant
Louis
Co-créateur de HCMA.fr - Spécialisé en Banque et Bourse