Impôts

François Hollande compte annoncer la baisse des impôts en baisse en 2017 cette semaine

C’est confirmé, la baisse des impôts pour les ménages en 2017 aura bel et bien lieu d’après le ministre de l’Économie et des Finances. Le montant de cette baisse sera communiqué dans la semaine.

Il se peut que la baisse des impôts pour les ménages en 2017 soit située en dessous de deux milliards d’euros comme attendu, a expliqué vendredi le ministre de l’Économie et des Finances Michel Sapin. Les précisions concernant cette baisse de prélèvements seront dévoilées par François Hollande quand il rentrera de Chine où il est allé prendre part au sommet du G20. Il se peut que l’annonce de cette baisse soit faite par Manuel Valls, le Premier ministre Manuel Valls « la semaine prochaine », a souligné le ministre du Budget Christian Eckert sur RTL.

« Il n’existe pas assez de marge, et arrêtons de parler de deux milliards, car nous étudions actuellement en détail les marges », a détaillé Michel Sapin sur Radio Classique/Paris Première.

En fait, le seuil concernant la baisse d’impôts tournait autour de deux milliards d’euros, pourvu que la croissance cette année dépasse 1,5% du produit intérieur brut.

Le gouvernement a fixé à 1,5% au lieu de 1,6% ses prévisions de croissance pour l’année en actuelle, à la suite de l’annonce concernant la suspension de la croissance au deuxième trimestre qui s’est établie à + 0,0%, après une bonne entrée à l’entame de l’année à + 0,7%.

Ce résultat est dû à une baisse de la consommation des ménages, une réduction des investissements et un frein de la production impactée par les manifestations sociales contre la loi travail. L’Insee s’attend à un rebond sur les prochains trimestres de l’année en cours à 0,3%.

Il y a aussi les attaques terroristes de Nice et le référendum en Grande-Bretagne qui ont provoqué des doutes. Pour l’instant le taux de croissance est fixée à 1,1%, d’après l’Insee.

De plus, de nombreux médias ont pu consulter l’avant-projet de loi transmis au Parlement qui donne les détails des modalités de la ponction à la source de l’impôt sur le revenu.

Celui-ci serait dévoilé le 28 septembre au Conseil des ministres. Alors que les travailleurs devraient payer leur impôt sur les revenus de 2018 à partir du 1er janvier de la même année, le ministère de l’économie envisage surveiller les revenus de l’année 2017 afin que les revenus spéciaux comme les plus-values, les dividendes, puissent faire l’objet d’une taxe. Également, les contribuables qui s’essaieront à l’évasion fiscale seront surveillés de près par le ministère de l’économie et du budget.

PrécèdentSuivant
Louis
Co-créateur de HCMA.fr - Spécialisé en Banque et Bourse