Immobilier

Immobilier: 2015 proches des années 2000

Le marché du vieil l’immobilier a affiché des chiffres qui se rapprochent de ceux du début des années 2000, avec quelque 800.000 ventes évaluées en 2015, d’après une affirmation de la Fnaim, ce jeudi. Après avoir traversé un 1er semestre immobile, le niveau a connu une hausse « de façon maintenue et rapide depuis juin, permettant d’atteindre, ou encore de dépasser 800.000 ventes sur l’année 2015″, a jugé l’organisation professionnelle, au cours d’un point de presse »

753 000 transactions constatées en fin septembre

On remarquait donc, un volume proche des performances historiques de la première partie des années 2000″, a-t-elle précisé. Pour la Fnaim, cette « accroissement des ventes montre le fait que les acheteurs ont arrêté de devancer des baisses de prix et ne sont donc plus susceptibles d’attendre pour réaliser leur projet ». A l’entame du mois de décembre, les notaires ont avancé 753.000 transactions remarquées à fin septembre, sur les 12 derniers mois, c’est à dire un volume en augmentation de 4%.

Plusieurs régions concernénées

Cependant le marché est encore « à deux vitesses », comme cette reprise des échanges ne porte pas sur tous les segments du marché, ou « pas au même degré », a remarqué la Fnaim. Ainsi les ventes connaissent une hausse dans de nombreuses régions comme la Bretagne avec+19,7%), l’Aquitaine affichant +18,3%, le Centre, la Basse-Normandie et Rhône-Alpes avec +17% à +18%, et en amélioration en Champagne-Ardenne, Midi-Pyrénées, Franche-Comté et Limousin partant de +11% à 13%, ou encore en Auvergne +8,8%.

En Corse (+4,8%) par contre, la reprise est moins conséquente. Concernant les prix, ils ont baissé de 1,9% au niveau national soient -2% en province, -1,4% en Ile-de-France, d’après les chiffres de la Fnaim.

PrécèdentSuivant
Clement
Rédacteur sur HCMA.fr - Spécialisé en marchés financiers et en placements (immobilier, matières premières, etc.)