Immobilier

Le printemps immobilier

De plus en plus de français, sont attirés par le fait d’investir dans la pierre. Vu qu’actuellement les prêts sont accordés à des taux presque nuls, il serait judicieux de profiter de l’occasion en achetant des biens immobiliers. Bien qu’on remarque une baisse des prix depuis plusieurs années, son instabilité n’influence guère le cours de la Bourse. L’immobilier se distingue tout de même par sa valeur d’usage.

Ajouté à cela, vous avez la loi Pinel qui encourage à acheter un bien immobilier neuf donnant aussi la possibilité de louer le bien à ses enfants, alors que la loi Duflot ne le permettait pas, au point d’être désavoué par les épargnants.

L’immobilier propose aussi un rendement important, bien qu’il ne soit pas impressionnant. Mais quand on le compare à d’autres actifs non risqués, il présente tout de même plus d’avantage.

A part, les montages précis, la fiscalité sur les gains fonciers, est très chère. Également, les revenus des plus-values malgré une exonération de la propriété principale restent tout même insignifiants. D’autre part, la taxe foncière ne connaît aucun recul. C’est la même chose pour les charges, à part le fait que les prix de l’énergie aient chuté au point de ralentir de façon provisoire une inflation croissante.

PrécèdentSuivant
Clement
Rédacteur sur HCMA.fr - Spécialisé en marchés financiers et en placements (immobilier, matières premières, etc.)