Banque, Economie

L’épargne salariale connait toujours un franc succès

Depuis plus d’un an, ce secteur a connu un regain d’énergie grâce à l’intervention d’Emmanuel Macron. L’ancien ministre proposait avec sa loi un dispositif efficace qui a clairement été en faveur de l’épargne salariale.

Une multiplication par deux en 12 mois de la collecte en France

La Loi Macron a donc été avantageuse pour cette épargne salariale qui semble être un dispositif particulièrement apprécié par les Français. Ces derniers veulent absolument agrémenter leur quotidien afin de le rendre beaucoup plus agréable et moins stressant. Les finances sont souvent problématiques, ce qui entraîne une bonne dose d’angoisse qu’il est possible de supprimer avec des astuces similaires.

Le nouveau procédé suscite un engouement de taille depuis son entrée en vigueur en Janvier 2016. Le gouvernement a souhaité réaliser une étude pour tenter d’identifier et de jauger cette efficacité. Une enquête a pu montrer que la collecte avait été multipliée par deux en, seulement, une année.

Une épargne salariale qui connait un succès grandissant depuis pratiquement deux ans

Aujourd’hui, cette épargne salariale que vous pourrez trouver sur le site Financedir se dévoile comme un complément de revenus non négligeable. Emmanuel Macron a donné un coup de fouet à ce dispositif, mais il est important de noter qu’il a commencé à attirer les regards en 2014.

Une hausse était donc au rendez-vous, mais elle a été beaucoup plus franche depuis l’instauration de cette fameuse loi développée par l’ancien ministre. Ce dispositif est extrêmement répandu dans les secteurs liés à l’énergie, l’assurance et les finances. Dans ce contexte, l’engouement est encore plus fort, mais il est aussi attractif dans de nombreuses entreprises puisque plus de 50% des employés du domaine marchand ont eu l’occasion de jouir de cette ambiance séduisante.

Des avantages expliquent cet important succès renforcé par l’entrée en vigueur de la Loi Macron

Les chiffres avancés sont prometteurs, ce sont tout de même près de 3 milliards d’euros qui ont été collectés depuis 2015. L’épargne salariale a donc le vent en poupe, mais il faudra attendre l’année prochaine pour savoir si cette tendance se propage. Pour expliquer ce succès, il suffit de se focaliser sur le mode opératoire de ce concept. Le principal point fort s’articule autour de l’absence de pénalisation en fonction des charges sociales et fiscales qui sont reliées au revenu. L’épargnant peut également bénéficier des parts de l’entreprise dans laquelle il évolue au quotidien.

PrécèdentSuivant
Louis
Co-créateur de HCMA.fr - Spécialisé en Banque et Bourse