Epargne

Les Français, champions de l’épargne. Et vous, qu’attendez-vous ?

Avec un taux d’épargne dépassant les 15%, maintenu depuis plus de 20 ans, les Français sont connus pour leur côté « précautions, car aux côtés des Allemands et des Belges, ils font partie des Européens les plus épargnants.

Peu importe la conjoncture, les placements sans risque sont les préférés des français. Ceux-ci ont représenté 88% des épanchements d’épargne au premier semestre 2015.

On enregistre cependant une sensible variation sur ce point…

L’assurance-vie, vers des produits plus actifs

L’assurance-vie garde sa première place en tant que placement préféré des Français, qui préfèrent progressivement les supports en unités de compte (UC), réagissant facilement aux risques des marchés.

Ces produits, qui n’occupent qu’une part de 20% des encours totaux de l’assurance-vie, ont connu en novembre 2015, une progression de 32% comparé à 2014.

Les signataires cherchent donc à stimuler leur épargne en profitant des avantages des marchés financiers.

La paye des supports en euros s’est fixée, pour sa part, à 2,25% en 2015. Dans la situation actuelle de taux réduit, ils demeurent l’un des placements qui ne comporte pas de risque faisant d’eux les plus lucratifs du marché.

Sécurité et intérêts d’épargne pour les livrets et PEL

Le PEL (Plan d’Epargne-Logement) attire plusieurs Français, avec un taux brut prêt sur toute la durée de placement de 2%, et un seuil plutôt intéressant de 61 200€.

D’ailleurs, ses encours passent au-dessus du Livret A ! Comme la durée minimale d’épargne est de 4 ans pour profiter du taux garanti, ce placement proportionnellement liquide conserve toute son importance!

Le Livret A et le Livret de développement durable proposent un rendement de 0,75%, entièrement non détaxé. Ils sont tous signalés pour une épargne de précaution, dans un milieu d’inflation très faible.

PrécèdentSuivant
Clement
Rédacteur sur HCMA.fr - Spécialisé en marchés financiers et en placements (immobilier, matières premières, etc.)