Economie

« Panama papers » : la justice panaméenne lance une enquête

La justice annonce qu’il va lancer une mesure pour mettre à la lumière les transgressions commises.

D’autres pays, comme l’Australie, les Pays-Bas, la France ou encore l’Espagne ont déjà annoncé qu’elles ont lancé des enquêtes dans l’affaire des « Panama papers », en vue d’apporter des éclaircissements sur cette vaste affaire d’évasions fiscales à travers des sociétés offshore que plusieurs médias internationaux ont mené. Entre lundi et mardi, la justice panaméenne a de son côté souligné qu’elle allait ouvrir une enquête.

« Les affaires révélées dans des médias nationaux et internationaux appelés ‘Panama papers’ vont donner droit à l’ouverture d’une enquête », a expliqué la justice dans un communiqué. Dans ce communiqué, le ministère public, veut démontrer si des violations ont été perpétrées, trouver les responsables et déterminer les dommages financiers.

L’affaire fait état de 11,5 millions de documents du cabinet d’avocats Mossack Fonseca qui ont été dévoilés à travers un lanceur d’alerte. Ils sont la preuve que plusieurs montages financiers ont été faits à travers des sociétés offshore portant des prête-noms pour ne pas être épinglée par les administrations fiscales. Dans cette affaire, plusieurs personnalités telles que Michel Platini ou Lionel Messi, plusieurs personnalités du monde politique telles que les Premiers ministres de l’Islande, du Pakistan, les présidents d’Ukraine et d’Argentine, les familles royales de pays du Golfe ou des amis du Président russe, Vladimir Poutine sont surtout évoqués. On souligne également la présence de 1000 noms de Français dans ces documents.

PrécèdentSuivant
Clement
Rédacteur sur HCMA.fr - Spécialisé en marchés financiers et en placements (immobilier, matières premières, etc.)