Bourse

Toyota interrompt sa production au Japon suite à un incident chez un de ses fournisseurs

Le constructeur d’automobiles nippon Toyota a indiqué lundi la trêve de la production du 8 au 13 février dans ses 12 sites d’assemblage de véhicules au Japon, suite à un manque de pièces provoquée par une explosion dans l’usine d’un fournisseur.

« Les opérations doivent reprendre le 15 février », a expliqué Toyota dans un court message, poursuivant en déclarant que les lignes de production à l’extérieur du Japon vont se poursuivre.

Une des lignes de production touchée

Une explosion s’est produite le 8 janvier sur un site d’Aichi Steel, spécialiste en sidérurgie altérant un fourneau, d’après un communiqué de cette entreprise travaillant avec Toyota qui s’attend à une reprise « d’ici à fin mars 2016 ».

« La ligne touchée produit un certain type d’acier qui sert dans plusieurs pièces différentes, comme les moteurs, la transmission et le châssis », a expliqué un porte-parole de Toyota à l’AFP.

Toutes les mesures sont prises pour réduire l’impact

Le constructeur indique qu’il « prend toutes les mesures indispensables pour réduire l’impact de produit par cet incident sur la production de véhicules », comme l’utilisation « d’autres lignes qu’utilise Aichi Steel ou l’approvisionnement chez d’autres métallurgistes ».

Toyota, qui est le leader mondial qui ayant écoulé en 2015 plus de 10 millions de véhicules toutes marques confondues : Toyota, voitures de luxe Lexus, mini-véhicules Daihatsu, poids lourds Hino, en fabrique plus de 40% au Japon, à une vitesse de 13.000 ou 14.000 unités par jour.

Les pertes seront comblées

« Plusieurs décisions seront adoptées pour combler la production perdue » de voitures Toyota et Lexus, comme les autres marques ne sont pas concernées par cet arrêt, a souligné le porte-parole.

Le système de production de Toyota est basé sur la réduction des stocks et la fourniture des pièces « juste à temps » en vue d’être assemblés.

Par contre, cette annonce n’a rien changé à la Bourse de Tokyo, en ce qui concerne le titre du leader automobile, qui a clôturé en hausse de 1,93% à 7.339 yens.

PrécèdentSuivant
Clement
Rédacteur sur HCMA.fr - Spécialisé en marchés financiers et en placements (immobilier, matières premières, etc.)